La dénutrition de la personne âgée

La dénutrition de la personne âgée est un sujet de préoccupation majeure. On désigne par ce terme un état pathologique entraîné par un déficit prolongé des apports nutritionnels par rapport à ce dont l’organisme a besoin. Elle touche une personne âgée sur dix à leur domicile et près de la moitié à l’hôpital. Le symptôme le plus visible de la dénutrition est la perte de poids, en particulier un amaigrissement. On estime qu’il y a dénutrition lorsque la personne perd 5% de son poids en un mois ou 10% en six mois.
Plusieurs facteurs concurrent à l’apparition d’une situation de dénutrition chez la personne âgée : l’altération du goût, la perte d’appétit, les problèmes digestifs et gastriques, la constipation ou encore les problèmes bucco-dentaires qui rendent difficile la mastication, mais aussi des revenus financiers insuffisant, une perte d’autonomie physique ou psychique, un état dépressif.


En outre, contrairement à une idée fort répandue, les besoins nutritionnels des personnes âgées ne sont pas moindres que ceux des adultes ; ils restent à environ 30 kcal/kg/jour. En outre, en raison de la diminution des réserves, les besoins en protéines sont plus importants chez les personnes âgées que chez les adultes. Or, dans la réalité, les apports nutritionnels ingérés tendent à diminuer au fur et à mesure de l’avancée en âge. En outre, plus la personne est âgée, plus la reprise des kilos perdus est difficile.

Les effets de la dénutrition

Par ailleurs, les effets de la dénutrition sont nombreux : augmentation de la durée des hospitalisations, accroissement des risques d’infection et de chute, déficit immunitaire ou encore aggravation des maladies chroniques.
Il est néanmoins facile de prévenir la dénutrition chez la personne âgée, en adoptant quelques gestes adéquats. Il faut privilégier les mets simples à consommer, pour contourner les difficultés de la mastication (viande hachée, thon en miette, soupe, etc.), relever le goût des plats pour pallier des sensations gustatives qui s’émoussent, avec des condiments, des aromates et des épices. Il est aussi possible d’enrichir l’alimentation, notamment avec du lait et de la crème, pour améliorer les apports nutritionnels. Certains aliments ont été spécialement conçus pour combler les déficits et les carences chez la personne âgée, comme le pain brioché G nutrition, enrichi en protéines, en vitamines, en calcium, en fibres et en sélénium

Votre commentaire

*

CommentLuv badge

Ce site vous permet de laisser un commentaire avec une ancre optimisée nom@motclef, merci de laisser un véritable commentaire.